mercredi 28 septembre 2016

Around Toba Lake

AMAZING DAY !
2 jours de bus en valaient bien le coup ! Il n'y  a pas grand chose à  raconter, seulement à  regarder et apprécier  :





















































From Palembang to Medan. From Medan to Parapat

From Palembang to Medan - Partie 1

Aujourd'hui nous avons décidé de rechercher comment aller jusqu'au lac Toba, au nord de l'île de Sumatra. C'est le plus grand lac volcanique du monde donc on ne voulait pas rater ça  ! Mais à ce moment là, nous ne savions pas encore que ça allait être la mission du mois !

Nous commençons par nous renseigner auprès du réceptionniste de l'hôtel dans lequel nous dormions. Il nous informe qu'il faut prendre un bus pour Medan, et de Medan prendre un autre bus qui mène au lac Toba. Mais il ne savait pas ni l'heure ni le lieu. Il nous precise aussi que le voyage en bus dure  un jour. Bon, un jour ça passe. Il finit de nous informer en nous donnant une adresse à laquelle il fallait se rendre pour savoir l'heure et le lieu du départ du bus.
Nous partons donc en ville pour tenter de trouver cette fameuse adresse... bizarrement, nous avons trouvé assez facilement  (et par hasard surtout ! On a levé la tête et on a vu le nom de la rue !) Maintenant, il restait à savoir ce que nous cherchions : quelque chose ? Quelqu'un  ? Ce qui est bien en Indonésie, c'est que tout le monde veut t'aider alors il suffit de dire  "bus Medan" et hop te voilà embarqué dans le bureau concerné ! 
Après une discussion dans un langage indo-franco-anglais et quelques incomprhensions plus tard, nous avions l'information que nous souhaitions : départ 14h à  CV Pelangit. Ça ne vous dit rien ? Nous non plus. 
Nous pouvons alors compter sur le réceptionniste de l'hôtel qui a pu nous trouver l'adresse. Nous avions donc toutes les informations requises pour partir. 

Mais pas avant d'avoir goûté le plat local de Palembang : les pempeks. Ce sont des espèces de beignets à base de poisson, qui sont ma foi, pas mauvais  ! (Mais on préfère quand même les martabaks !)

Un taxi nous emmène donc à CV Pelangit pour prendre le bus direction le lac Tobaaaaa !!
Nous partons à 14h... et quelques le mardi 20 septembre. Nous sommes donc sensés  arriver le mercredi  21 septembre vers 14h et quelques aussi, n'est ce pas ? Ah les indonésiens sont pleins de surprises !!

From Palembang to Medan - Partie 2

Le bus était assez confortable et en bon état. Il y avait deux chauffeurs qui se relayaient régulièrement et qui, à chaque changement, mangeaient. Donc nous faisions beaucoup de pauses de trente minutes minimum. On se demandait donc si on allait finir par arriver à Medan !
Malgré le bus correct, nous avons passé une nuit mauvaise. Déjà parce qu'ils conduisent avec la main sur le klaxon et sont constamment (mais constamment !) en train de klaxonner, mais aussi parce que les routes là bas ne sont pas aussi nettes que celles qu'on a chez nous ! Du coup, ça secoue... encore s'il n'y avait que ça... mais le pire c'était la clim ! En plein dans la figure ! Le plus fou c'est que tout le monde se gèle, chauffeurs y compris, tout le monde a la veste, le bonnet, la couverture, mais ils laissent quand même la clim. Incroyable ! Enfin c'est plutôt drôle comme situation !

Sinon ce matin là nous avons aussi appris que nous n'arrivions finalement pas le mercredi  21 à  14h mais le jeudi 22 à  4h du matin  ! Lol ! On a bien ri quand même à l'idée de passer encore une journée et une nuit ! Mais bon on s'est dit que le lac Toba en valait la peine ! Du moins on l'espère  !

From Medan to Parapat

Après une deuxième nuit congelée avec clim sur la tête, nous voici arrivés  à Medan  à  5h du matin ce jeudi 22 septembre.
Et là tout s'est enchaîné : le chauffeur du bus nous a recommandé  à un motard tuk-tuk pour qu'il nous emmène à l'endroit où prendre le bus pour le lac Toba, hop bagages mis dans le tuk-tuk, nous aussi, on roule, hop on arrive au lieu du départ du bus, on décharge les affaires, le motard dit au chauffeur de bus qu'on va au lac, ok, affaires chargées,  on paye, on rentre dans le bus, on ferme la porte, on s'en va ! Efficace !

Notre moto tuk-tuk :




Sauf que c'était un vieux mini bus et que le motard nous a dit qu'il y avait 4h de trajet pour aller au lac. Il était 6h, nous aurions dû donc arriver à 10h. Mais il a oublié de compter les pauses repas le coquin !! On a mis 6h pour y aller... oui 6h !!

A l'intérieur de notre mini bus (à ce moment là, on ignorait encore qu'on allait mettre deux heures de plus) :




Après  un jour et demi de bus, de la moto tuk-tuk et 6h de mini bus, nous voici enfin arrivés au lac Toba !!! Mission accomplie ! Hourra !




On est contents !

En arrivant nous sommes allés nous restaurer dans un petit café et nous avons bien fait de choisir celui-ci !!





Déjà on y mange bien et on y est bien reçu ! Nous avons fait la connaissance de Tiedy, la gérante et elle est tout simplement super !! Très souriante, accueillante, et nous a même trouvé une chambre d'hôtel !

Le soir, après un petit tour dans Parapat (la ville où on se trouvait), nous sommes retournés chez Tiedy et nous avons passé une super soirée  ! On a beaucoup ri ! On a encore bien mangé et on a même bu des vraies bières  !
C'était vraiment un chouette moment.
On a rencontré une copine à Tiedy, Yana, qui s'est proposée de nous faire un tour de l'île en scooter le lendemain ! Trop top !

Encore merci pour votre accueil les filles !










mardi 27 septembre 2016

From Teluk Gelam to Palembang

Après une nuit qui ne fût pas paisible du tout, nous partons pour finir notre route vers Palembang.
Personnellement, ma nuit n'a pas été bonne étant donné qu'il y faisait très chaud et que la clim que l'on pouvait mettre nous soufflait en plein sur la figure. Et fort ! Pas agréable du tout en fait. Donc le choix était compliqué : avoir chaud ou avoir la clim sur la tête  ?
Quant à  Mike, lui c'est pire il a été malade toute la nuit !
Ce n'est donc pas en très grande forme que nous prenions la route le lendemain.

Tellement qu'au bout de seulement 27 km, on a décidé de trouver un chauffeur pour nous amener à Palembang. Parce que si on s'arrêtait encore , on aurait perdu une journée de plus pour aller dans cette ville. Et je pense aussi qu'il fallait surtout qu'on se repose.
Puis on aimait l'idée de se faire emmener par un indonésien ! Leurs routes et leur conduite étant assez particulières, on s'est dit que ça ferait une bonne expérience ^^
On a demandé aux policiers de nous aider à trouver un chauffeur et aussitôt dit, aussitôt fait. Efficace !
Je vous présente donc notre chauffeur :





Nous avons alors chargé la remorque et le tandem dans la benne du pick-up et nous voilà en route pour Palembang (non sans payer le chauffeur évidemment !)
Nous avons mis environs 2h de voiture pour arriver jusqu'à un hôtel devant lequel le chauffeur nous a déposés. Sains et saufs ! Lol





Après s'être bien reposés, le soir nous sommes sortis marcher un peu dans Palembang.
Nous avons décidé aussi d'aller nous restaurer. Et c'est de ce pas que nous allons donc à  Mcdo lol ! Oui oui... on aura tout vu dans ce voyage : Mike malade et moi anti mcdo décidons d'aller manger dans ce fabuleux fast food. C'est fou tout ce qu'il se passe en Indonésie ! Le pire c'est que je crois que ça  a guéri Mike lol !

Nous nous sommes dits que le lendemain nous nous reposerions et nous nous renseignerons pour aller voir le lac Toba, le plus grand lac volcanique du monde, au nord de l'île de Sumatra.

From Mesuji to Teluk Gelam

Aujourd'hui, 18 septembre, nous repartons sur la route pour Palembang en forme. Ou presque.
Nous avons fait une bonne journée de vélo puisque nous avons avancé de 90 km.

C'était une route agréable, sur laquelle nous avons traversé des forêts :







Nous avons fait un selfie avec un policier très sympa (comme tous ceux qu'on a rencontrés depuis le début d'ailleurs) :





Et on a rencontré pleins d'enfants trop mignons, qui voulaient faire des photos avec nous :








Ils sont pas trop beaux ??? ^^

Il y en a même un qui nous a suivi pendant quelque temps sur son petit vélo :




On ne se lasse pas de ces sourires !

On a aussi vu (rien à voir !) un Dragon de Komodo sur le bord de la route, près d'une forêt. Assez impressionnant l'animal  ! 
Une journée pleine de rencontres.

Mais vers la fin ce fût un peu dur : en effet, nous commencions à  fatiguer mais nous ne trouvions aucun hôtel !
Et au bout d'un looooonnnng moment, deux jeunes indonésiens nous arrêtent pour un selfie et nous en avons profiter pour leur demander s'ils connaissaient un endroit où dormir. Et ils nous ont emmenés dans une auberge. Notre impression ? Quand on est fatigués et que la nuit commence à tomber, on ne fait pas les difficiles...
Je serai ravie de vous faire partager notre video sur notre page facebook !

Vous vous demandez peut être : " pourquoi ne pas dormir  dans la tente  ?"
C'était effectivement notre projet de départ mais le fait est qu'en Indonésie c'est un peu compliqué. D'une part parce que les villages sont installés tout le long de la route et il y a très peu d'endroit ou de bord de route inhabité. D'autre part, pour être tranquille et trouver un endroit où il n'y a personne pour jouer la carte de la sécurité, il faudrait rentrer dans les villages et s'enfoncer dans la jungle et donc nous rajouter des kilomètres. En vélo, on ne peut pas se permettre de perdre trop de temps chaque soir  à trouver un coin raisonnable. Et franchement, pour ce que nous coûtent les hôtels, autant ne pas s'embêter !

Le soir nous quittons notre joli petit coin douillet pour aller manger dans le boui boui d'à côté. Et croyez le ou non, c'est au milieu de rien que nous avons trouvé de la bière  ! Et pas à  0% ! Après l'effort, le réconfort avant une  bonne nuit de sommeil !

lundi 26 septembre 2016

From Menggala to Mesuji

En ce jour du vendredi 16 septembre, nous étions prêts à nous remettre à pédaler  quand soudain... j'ai été malade. Et oui, il fallait bien que ça arrive un jour !
De ce fait, nous avons reporté nos kilomètres au lendemain; je suis restée me reposer à l'hôtel pendant que Mike visitait. En général il n'y a pas grand chose à voir d'ailleurs mais il a eu de la chance puisqu'il est tombé sur un grand souk ! Sympa à voir un souk local ! (J'imagine...!)

Le lendemain nous nous sommes levés tôt pour pouvoir pédaler un peu plus longtemps et rattraper le retard que nous avions pris la veille. J'allais mieux, mais quand c'est pas l'un... c'est l'autre ! Mike était malade à son tour mais il a quand même voulu aller pédaler (il y a des fous partout ).
Et donc nous sommes partis sur notre bonne vieille route menant à Palembang.
Mais au bout de 34 km, le pauvre Mike était vraiment pas bien du coup nous avons trouvé plus sage de s'arrêter dans un hôtel pour qu'il se repose. Nous nous trouvons donc à Mesuji.
On aura quand meme avancé un peu !

Je vais d'ailleurs vous parler un peu de nos alliés : la remorque et le tandem.

Nous sommes très contents de nos achats, le tandem est vraiment sûr et fiable. Il va partout et est très agréable même après plusieurs kilomètres et plusieurs jours de pédalage. On s'y sent vraiment bien ! Et nous n'avons rencontré aucun problème à tracter une remorque pendant plusieurs jours de plus de 50 kg !

Quant à la remorque Aevon, elle est vraiment efficace ! Et ce, malgré tout ce qu'on lui fait subir ! En effet, on ne la ménage pas : on la remplit de 50 kg (comprenant le sac de la remorque et deux sacs de voyage), on la tracte pendant des jours et rien ne bouge, on l'enlève du vélo, on la remet, et aucune usure ne se manifeste, on enlève le sac, on le remet et tout continue de bien fonctionner !



vendredi 16 septembre 2016

From Bandar Jaya to Menggala

Ah que c'est agréable de se faire réveiller par le room service à  6h00 du matin pour le petit déjeuner ! "Good morning mister !" C'est très sympathique mais 6h ça fait tôt lol. Nous nous plions au rythme de vie indonésienne après tout !

Nous avons donc pris la route à  8h, à la "fraîche" si on peut dire. Route facile et agréable : nous sommes sortis de la ville et nous rentrons dans des paysages naturels :


(Non l'eau n'est pas tout le temps bleue...!)





video



Nous croisons les locaux :







Des villages sur pilotis :




(Oui je sais, on voit mon doigt !)


Et des villages atypiques, en forme de petits temples :





Nous croisons aussi 3 indonésiens en trainde réparer un "Vespa-side". Si nous,  nous roulions de Jakarta à Palembang, eux faisaient le trajet en sens inverse,  de Palembang à Jakarta. Ils sont trop forts de faire autant de route avec leurs vieiles jolies mécaniques et leurs mains qui savent tout faire, pour reparer au cas où. Bravo !




Bref, une route très agréable sur laquelle nous avons fait 86 km.

Le soir, nous sommes sortis manger dans un petit resto et dans lequel nous avons croisé... un homme blanc ! Si je vous assure, ça nous a fait bizarre alors j'imagine ce que ressentent les indonésiens quand ils nous croisent maintenant. En plus, c'était un français ! Fallait le faire quand même... il connait bien l'Indonésie  car il y a vécu  15 ans et nous a dit que la route qu'on empruntait était paisible.

Voilà pour la petite anecdote.
Demain nous reprenons la route. Encore merci de nous suivre !